Raconte-moi la Fin – création 2020

1ères représentations prévues :

Jeudi 6 février 2020
Théâtre de la Grange à Brive-la-Gaillarde (19)
Réservations au 05 55 86 97 99

Jeudi 26 mars & Vendredi 27 mars 2020
Théâtre Expression 7 à Limoges (87)
Réservations au 05 55 77 37 50

 

 

De Valeria Luiselli
Traduction de Nicolas Richard
Mise en scène, adaptation et scénographie de Jean-Paul Daniel
Spectacle tout public, à partir de 13 ans

Avec
Séverine Garde-Massias
Benjamin Grenat-Labonne
Ynoxe

Voix off Yann Karaquillo
Création lumière Franck Roncière

 

RÉSUMÉ
Interprète pour les tribunaux américains dans le cadre des demandes d’asile, Valeria Luiselli permet aux enfants migrants de raconter leurs histoires et la terreur qu’il fuient. « Pourquoi êtes-vous venu aux Etats-Unis ? » commence le livre, reprenant, pour mieux les déconstruire , les 40 questions, souvent absurdes ou incensées, auxquelles tout demandeur d’asile doit répondre en arrivant au « pays de la liberté » et à partir desquelles un juge décidera si le mineur « mérite », ou non, de rester sur le territoire.
Sur scène, Séverine Garde-Massias restituera Raconte-moi la fin accompagnée de Benjamin Grenat-Labonne qui portera avec elle cette parole. Les fresques murales sont une réponse fréquente aux murs de séparation, le graffeur Ynoxe réalisera une performance artistique, en fond de scène.

Valeria Luiselli

NOTE D’INTENTION
« L’étranger qui vient, c’est celui qui arrive là, maintenant, à ma porte, dans ma rue, en bas de chez moi, et que je ne peux pas laisser mourir de faim ou de froid sans rien faire » L’étranger qui vient, Michel Agier, Seuil

Voilà plusieurs mois que le Théâtre sur le Fil s’interroge sur la nécessité de donner à entendre la parôle des migrants face à la politique d’hostilité, d’intolérance des pouvoirs publics et leur intervention minimale.
Nous avons été bouleversés par le récit, le témoignage de Valeria Luiselli, interprète pour les tribunaux américains dans le cadre des demandes d’asile. Elle permet ainsi aux enfants migrants de raconter leurs histoires. Elle aide à dire la terreur qu’on fuit, celle qu’ils rencontrent en chemin. Elle aide à mettre en ordre par le récit des vies rendues illisibles par la violence du monde.
Son témoignage, même si centré sur les migrants d’Amérique du Sud, a une portée universelle.

Nous parlons de théâtre / témoignage.

Une comédienne, ou plutôt une citoyenne engagée nous restituera Raconte-moi la fin derrière un pupitre telle une conférencière. Un jeune comédien portera avec elle cette parole. Ce témoignage bouleversant de l’horreur vécue par les enfants et les adolescents de ces pays, obligés : de fuir la misère, la violence, de se séparer des êtres chers. Payant au prix fort dans leur corps et dans leur âme cet exil.
Quelques documents sonores restitueront la violence des camps d’hébergements et de la rencontre avec l’autorité susceptible de donner le précieux sésame du droit d’asile.
Pendant le spectacle, en fond de scène, performance graffique de Ynoxe sur le thème de l’immigration. Les fresques murales sont une réponse fréquente aux murs de séparation. Tous les soirs, une nouvelle performance pour respecter le côté éphémère du graffiti. »

Jean-Paul DANIEL

 

« Je suis une malédiction
Je suis la malédiction incarnée
Suspendu à ma carte secrète
Attaché à l’utérus du ciel
J’entends les cris du vent et les pleurs aux alentours
Je parle aux fleurs autour de moi et j’admire le champs des murs
Ces murs de mon isolement infini et
La peur est mon ennemie secrète
Rien ne me donne le sentiment de sécurité »
Hassan, migrant afghan

 

 

AVEC LE SOUTIEN
de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Conseil Départemental de la Corrèze, de la Ville de Brive, de la Ville d’Uzerche, de la SPEDIDAM, de l’association Tuberculture

PLUS D’INFOS
Contactez-nous via notre formulaire de contact
Dossier et fiche technique du spectacle sur simple demande

 

 

 

 

 

 

Ville de Brive Conseil General Region Limousin Iso-Inter La Grange Le 400